Un homard très rare, de couleur bleu-orange,(un sur 50 millions), est recueilli après la fermeture d’un aquarium dans le Maine pendant le COVID

Par Michael Wing
19 octobre 2021 16:30 Mis à jour: 19 octobre 2021 16:30

Le Seacoast Science Center du New Hampshire a fait l’acquisition d’un homard bleu et orange extrêmement rare, un spécimen unique sur 50 millions. Il y a quelques semaines, il a été exposé dans son nouveau bassin pour que les visiteurs, bouche bée, puissent s’émerveiller.

L’étrange coloration du crustacé résulte probablement d’une mutation génétique à un stade très précoce de son développement, lorsque la division cellulaire forme les côtés gauche et droit de son corps. Un côté est bleu et l’autre orange, divisés symétriquement sur sa longueur en une ligne droite presque parfaite.

Le centre a publié des photos sur Facebook, et c’est tout un spectacle à voir.

(Avec l’aimable autorisation du Seacoast Science Center)

Plus étrange encore, le spécimen n’est ni entièrement mâle ni entièrement femelle ; sa mutation, appelée gynandromorphisme, fait qu’un côté (son côté bleu) est mâle et l’autre (son côté orange) femelle, ayant des organes génitaux des deux sexes.

L’aquariophile principal du centre, Rob Royer, a déclaré à Epoch Times qu’ils ont acquis le homard auprès de l’aquarium d’État du Maine en avril 2020, dans des circonstances particulières pendant la pandémie.

« À cause du COVID, ils étaient en fait en train de fermer », a déclaré Royer. « Ils se débarrassaient en fait de beaucoup de leurs animaux. »

« Ils les donnaient à d’autres aquariums , donc j’ai pu obtenir quelques étoiles, des choses pour notre bassin, et il y avait aussi ce homard qui était disponible. »

(Avec l’aimable autorisation du Seacoast Science Center)

D’après le poids du homard (500 g), M. Royer a estimé qu’il était âgé de 7 à 8 ans.

« Actuellement, nous avons aussi un homard bleu, mais celui-ci n’est pas aussi rare », a-t-il dit. « Un homard bleu, c’est une chance sur un ou deux millions, mais celui-ci, qui a les deux couleurs bien symétriques comme ça, c’est une chance sur cinquante millions. »

Les homards sont généralement de couleur brun-rouge et expriment plusieurs pigments distincts, dont le jaune, le rouge et le bleu, mais le gynandromorphisme peut entraîner des anomalies au cours du développement embryonnaire. Outre les homards bleus et bicolores, selon le Science Center, un homard rouge se produit une fois sur 10 millions ; un homard jaune une fois sur 30 millions ; et un homard blanc ou albinos une fois sur 100 millions de spécimens.

La mutation peut se produire non seulement chez les crustacés, mais aussi chez les insectes, comme les papillons, et chez les oiseaux.

Les visiteurs observent le nouveau homard bleu et orange du Seacoast Science Center. (Gracieuseté du Seacoast Science Center )

Pour l’instant, la nouvelle acquisition orange et bleu du centre s’adapte bien à son nouvel environnement.

« Il est en bonne santé, il semble qu’il mange, ce qui est une bonne chose », a déclaré M. Royer, notant que le personnel l’a nourri avec des morceaux de calamar, des crevettes et des palourdes. « Il n’a pas encore mué, mais une de ses pinces est en train de repousser. »

Il explique : « Habituellement, il a une pince qui est longue et maigre et une pince broyeuse, qui est beaucoup plus large et très forte, pour broyer les coquillages et autres. »

« Le homard, comme le crabe peuvent faire repousser leurs pinces, leurs antennes, et même leurs yeux. »

Ce spécimen spectaculaire est actuellement exposé au Seacoast Science Center, où un bassin spécial a été aménagé pour le crustacé – avec sa propre caverne – afin de faciliter son observation.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.