Le député PS Jérôme Lambert occupe un logement de 95m2 pour un loyer de 971 euros à Paris

Par Epoch Times avec AFP
21 mai 2022 07:37 Mis à jour: 21 mai 2022 09:12

Vendredi 20 mai, Paris Habitat a demandé au député socialiste sortant Jérôme Lambert de rendre le logement social qu’il occupe depuis 25 ans à Paris, un cinq pièces de 95 m2 pour un loyer mensuel de 971 euros.

« Informé de la situation du député Jérôme Lambert, Paris Habitat a demandé aussitôt à celui‑ci de restituer son logement », écrit Eric Pliez, le maire du 20e arrondissement de Paris.

Jeudi, Mediapart avait révélé que le député de Charente (ex‑PS) Jérôme Lambert, qui n’a pas été investi par la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) et qui se présente en candidat dissident, vivait dans un logement à loyer intermédiaire (PLI) du parc social de Paris Habitat, d’une surface de 95 m2 pour 971 euros par mois (hors charges), loin du prix d’un logement dans le marché privé, estimé autour de 2300 euros.

Selon le site de l’Assemblée nationale, l’indemnité d’un parlementaire s’élève à 5679 euros net par mois.

« J’ai voulu vivre comme je l’entendais« 

Interrogé jeudi soir, M. Lambert a souligné qu' »il n’y a rien de caché, tout est clair depuis le début. (…) J’ai voulu vivre comme je l’entendais, et je ne vois pas ce qui est immoral », déclare‑t‑il à Médiapart. « Le fait qu’un député loge dans un logement intermédiaire n’est pas une nouveauté. Ce n’est pas un HLM ».

Âgé de 64 ans, Jérôme Lambert se présente pour un huitième mandat aux législatives, dans la 3e circonscription de Charente, sous l’étiquette Mouvement des Citoyens, car il n’a pas été investi par le PS, dans le cadre de la Nupes, en raison de son opposition à la loi sur le mariage pour tous.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.