Près de 1.400 actes antireligieux recensés en 2021 en France, principalement contre les chrétiens

Par Sarita Modmesaïb
15 décembre 2021 13:40 Mis à jour: 15 décembre 2021 13:42

Le ministre de l’Intérieur et des Cultes, Gérald Darmanin, a présenté mardi 14 décembre, les chiffres des actes antireligieux perpétrés sur le territoire français : sur 1 380 actes, une majorité concerne les chrétiens.

Ces actes antireligieux, lesquels concernent toutes les religions monothéistes présentes sur le sol français, sont en baisse. En effet, les 1 380 actes enregistrés entre janvier et octobre 2021, constituent une baisse de 17,2 % par rapport aux chiffres de 2019, aux mêmes périodes, selon CNews.

Mais ce sont toujours les chrétiens qui sont les plus nombreux à subir ces actes d’intolérance. En effet, le patrimoine chrétien étant le plus représenté en France, ce sont les communautés chrétiennes qui subissent le plus d’actes de vandalisme ou d’agressions.

Les chiffres connaissent toutefois une baisse, alors que 921 actes antireligieux avaient été commis contre les chrétiens en 2019, ce chiffre est tombé à 686 en 2021, soit une baisse de 25 %.

Sur CNews, Gérald Darmanin évoquait les récents événements survenus la semaine dernière à Nanterre où une trentaine de catholiques, réunis pour une procession aux flambeaux entre deux églises de la ville, ont été la cible d’insultes et de menaces.

« J’ai été extrêmement choqué par les faits qui m’ont été rapportés, bien évidemment, nous avons encouragé le diocèse des Hauts-de-Seine à déposer plainte », a ainsi déploré le ministre sur CNews, précisant qu’il s’agissait de « menaces de mort tout à fait inacceptables ».

Le ministre a poursuivi en évoquant également de récents actes survenus dans les communautés religieuses juives et musulmanes, évoquant notamment le carré musulman du cimetière de Mulhouse, vandalisé samedi dernier.

« Malheureusement, des actes antisémites et anti-musulmans ont eu lieu, notamment un cimetière musulman qui a été profané », a-t-il déploré.

En effet, le nombre d’actes anti-musulmans connaît une forte hausse, avec 171 plaintes déposées en 2021 contre 129 en 2019, soit une augmentation de 32 %.

Deux parlementaires mandatés pour faire un rapport

Emmanuel Macron a demandé à son Premier ministre d’exiger un rapport sur ce phénomène. Jean Castex a donc mandaté deux parlementaires, Ludovic Mendès (LREM) et Isabelle Florennes (MoDem), pour dresser un bilan d’ici à la fin du mois de février 2022.

Pour le journal La Croix, Isabelle Florennes a déclaré : « Les atteintes aux bâtiments sont assez bien recensées, mais pas celles aux personnes, car il n’y a pas systématiquement de dépôt de plainte. Distinguer ce qui relève de motivations racistes ou antireligieuses n’est pas simple. » La député a aussi affirmé qu’il fallait « échapper aux récupérations politiques quelles qu’elles soient ».

« On estime que beaucoup d’agressions ne sont pas recensées comme antireligieuses. Cela reste un sujet de société sous-estimé. » a rappelé Ludovic Mendès.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.