Ces figures mystérieuses de 600 ans perchées sur le bord d’une falaise au Pérou vous surprendront pour ce qu’elles sont en réalité !

Les archéologues étaient enthousiasmés par la découverte d’un homme d’argile de deux mètres de hauteur qui est tombé de la falaise de la Vallée Utcubamba lors d’un tremblement de terre en 1928. Cet homme d’argile est en réalité un artefact fascinant appartenant à une civilisation perdue, datant des années 1400 !

Perchées haut sur le bord étroit d’une falaise étroite dans la Vallée Utcubamba, à environ 48 km de la ville de Chachapoyas au nord du Pérou, se trouvent six figures hâves et étranges avec des visages sans expression.

Credit: Wikipedia | Papiermond

Ces vieilles figures, recouvertes de quelques crânes, se trouvent à Karajía, un site archéologique. La population locale les connait comme « purunmachus » ou « les vieillards ».

Ces purunmachus sont en réalité « des sarcophages » ou « des tombeaux d’argile » du peuple Chachapoya.

Credit: Getty Images | MSeis

Les Chachapoyas, ou « les Guerriers des Nuages » en quechua, étaient un peuple des Andes vivant dans les forêts de nuages humides de l’Amazone au Pérou, entre le 9e et le 15e siècle après J.-C. Il s’agit d’une civilisation perdue datant des années 1400.

« Ils (le Chachapoya) étaient des guerriers exceptionnels qui étaient initialement des chasseurs de têtes et finalement des revendeurs, des chamans, des fermiers, des commerçants, des architectes, des grimpeurs et des spéléologues », a dit à l’ABC (l’Organisation de radiodiffusion australienne) Peter Lerche, un historien et ancien maire de la capitale provinciale Chachapoyas.

Credit: Flickr | Sophie Robson

Chaque « sarcophage » fait d’argile, de paille et de boue, ainsi que de bambous pour faire le visage allongé et le corps, était debout sur le bord de la falaise depuis plus de 600 ans !

Ces tombeaux semblables à des capsules placées verticalement qui se joignent à la hanche en groupes de quatre à huit, regardent vers l’est, selon The Telegraph.

Credit: Flickr | Jorge Gobbi

Pour couronner le tout, « les corps » des sarcophages ont été peints de nuances rouges et blanches, avec des détails incluant des caractéristiques faciales, des colliers et les parties du corps – qui ressemblent possiblement au « portrait » du défunt – comme exposé dans un rapport en ligne.

Ce qui se trouve à l’intérieur de chaque sarcophage est bien plus effrayant ! Dans chaque cercueil se trouve un sac en tissu, qui contient des offrandes et des corps momifiés du peuple Chachapoya, assis dans la position fœtale.

On pense que le peuple antique Chachapoya faisait des rituels pour les morts, momifiant les corps de leurs personnes aimées, pour les préserver dans le repos éternel.

Credit: Flickr | pmoroni

Le Pérou a beaucoup des reliques antiques et même préhistoriques. La découverte de ces « vieillards » est encore une autre partie intéressante de l’héritage culturel du Pérou.

Version anglaise : These 600-year-old mysterious figures, perched on a cliff ledge in Peru will shock you for what they actually are!

 
VOIR AUSSI