L’histoire et l’origine des parapluies de papier asiatiques

Vous les avez peut être déjà aperçus dans un film ou croisés sur votre route si vous êtes allé en Asie. Les parapluies de papier, originaires de Chine, ont conquis ce continent et sont utilisés de bien des façons. Retour sur les origines de cet instrument.

Il est fréquent de voir des photos de femmes japonaises tenant une ombrelle à la main. À l’origine, les « parapluies de papiers à huile » proviennent de Chine. (En chinois: 油紙傘, pinyin: yóuzhǐsǎn, prononciation mandarin: [i̯ǒu̯ʈʂɨsàn]).

627379bf2e5fbcd1d5e594e82078858f

Le parapluie est devenu par la suite un ustensile indispensable et s’est rapidement répandue dans les pays asiatiques tels que le Japon, la Corée, le Vietnam, la Malaisie, la Birmanie, l’Inde, le Sri Lanka, la Thaïlande et le Laos. Cet objet possède des caractéristiques différentes dans ces pays, et a souvent été transformé suivant les coutumes locales.

Certains d’entre nous ont peut-être également entendu parler d’un endroit à Kaohsiung dans le sud de Taiwan qui est célèbre pour leur confection : le canton de Meinong, un district de Hakka.

Dans les cultures chinoises et japonaises, les couleurs des parapluies représentent également différentes significations. Par exemple, les parapluies blancs sont utilisés pendant les funérailles, tandis que les parapluies pourpre symbolisent la longévité des aînés.

En plus de nous protéger contre le soleil et la pluie, les parapluie en papier à huile possèdent d’autres usages. Au Japon, ils sont utilisés au cours des danses traditionnelles, tandis que dans les mariages traditionnels chinois et japonais, les parapluies en papier à huile jouent un rôle important pour lutter contre les esprits maléfiques. Les convives les ouvrent au dessus de la mariée en symbole de protection.

Dans la culture chinoise, comme dans un Haka réalisé au cours d’un mariage, deux parapluies de la famille de la mariée sont donnés comme dots pour la mariée. Il s’agit alors d’une bénédiction pour qu’elle ait rapidement un fils. Dans le dialecte Hakka, les mots « papier » et « enfant » forment le même son.

d1d7b3dce28bd381801ff4f6b55a2d91

Dans le passé, les parents donnent un parapluie à leur fils à l’âge de 16 ans, afin de dire au fils qu’ils espèrent qu’il puisse prendre des responsabilités pour soutenir la famille.

Des parapluies en papier à huile peuvent également être aperçus lors de célébrations religieuses où ils couvrent les chaises sacrées pour empêcher les esprits maléfiques de s’y installer.

Making_umbrellas_(Japan)_(9099970800)

Aujourd’hui, les parapluies sont généralement vendus comme des souvenirs aux touristes.

Histoire

Selon la légende, le premier parapluie en papier à huile a été fabriqué par la femme du célèbre charpentier Lu Ban pour l’abriter contre la pluie. L’objet fut monté avec des bâtons de bambou et recouvert de peaux d’animaux. Il pouvait librement s’ouvrir ou se fermer.

Diamter-27-5-Inches-Chinese-font-b-Craft-b-font-Bamboo-Oiled-font-b-Paper-b

Plus tard, lorsque le papier a été inventé pendant la dynastie des Han, les gens ont commencé à utiliser des feuilles de papier couchées dans de l’huile pour fabriquer des parapluies.

Cette invention s’est propagée à la Corée et au Japon au cours de la dynastie des Tang, pour conquérir plus tard dans d’autres pays asiatiques. Ils se sont à ce moment imprégnés des traditions et de la culture locale.

Processus de production de base

Bien que la fabrication de parapluies en papier à huile diffère dans chaque pays, elle est généralement divisée en quatre étapes principales:

– La sélection du bambou
– Le bambou est coupé et trempé dans l’eau. Il est ensuite séché au soleil avant d’être foré, enfilé et assemblé pour former le squelette du parapluie.
– Le papier est coupé et collé sur le squelette. Il est ensuite garni, huilé et exposé au soleil.
– Enfin, un artiste peint le parapluie.

handmade-font-b-white-b-font-black-ink-bold-brush-oiled-font-b-paper-b-font

 

Article original : Oil-paper umbrellas: origin and how it is made

 
VOIR AUSSI