Ouragan Irma : la tempête a aspiré l’océan des plages des Bahamas, des phénomènes semblables en Floride

LONG ISLAND, BAHAMAS – Des images saisissantes révèlent ce qui était auparavant un rivage idyllique avec des eaux turquoises, mais maintenant transformé en une plage asséchée. Après le passage terrible de l’ouragan Irma sur l’un des endroits les plus pittoresques des Bahamas, l’océan a été littéralement chassé hors de la vue. Les gens pensent que cela pourrait signifier un tsunami imminent.

« Je suis dans l’incrédulité en ce moment … C’est Long Island aux Bahamas et l’eau de l’océan est absente », a écrit l’utilisatrice Twitter @Kaydi_K, qui a partagé des photos récentes de Long Island aux Bahamas, vidée de son eau après la tempête de catégorie 5 qui a détruite l’île vendredi passé. Seules des flaques d’eau restent sur le fond des plages de l’océan exposé.

Le météorologue Rick Reichmuth, qui n’avait jamais été témoin d’un impact si fort causé par un ouragan, a dit à Fox News : « Les gens se promenaient sur le fond de l’océan complètement vidé de son eau suite aux fortes rafales de vent qui ont l’ont emportée au loin ».

« Le vent de Long Island aux Bahamas était de la direction du sud-est au nord-ouest samedi passé. Sur le côté nord-ouest de l’île, le vent a soufflé en repoussant l’eau du rivage au loin », dit Angela Fritz, journaliste de l’atmosphère au Washington Post.

Cela pourrait aussi avoir les effets de ce que j’appelle le « gonflement » de l’ouragan, a dit Angela Fritz, en ajoutant que selon The Telegraph, ce n’était pas le signe d’un tsunami à venir.

« Au cœur de la tempête, où il y a une pression extrêmement basse, l’eau a été attirée vers le haut. La basse pression est essentiellement un mécanisme de succion – elle aspire l’air contenu à l’intérieur et quand elle est vraiment basse, elle peut changer les conditions à la surface de l’océan. À mesure que la tempête attire l’eau au centre, l’eau disparaît des environs ».

Dimanche, tandis que l’ouragan soufflait vers le nord en direction de la Floride, l’eau de mer est revenue progressivement à Long Island.

Version originale : Hurricane Irma: Monster storm sucks the ocean from the Bahamas, similar phenomena in Florida

 
VOIR AUSSI