Cette maternelle japonaise redéfinit l’éducation des enfants par son architecture ouverte et épurée

« Penser ce qui est le mieux pour les enfants pour ce qui est de l’architecture, du lieu pour vivre ensemble et pour apprendre » est le leitmotiv de cette école japonaise. Il s’agit aussi de comprendre l’enfant et ses rythmes, et de lui donner l’environnement pour s’épanouir et découvrir. Voici quelques aménagements réalisés dans cette école maternelle conçue par Youji no Shiro et Hibinosekkei.

Aux yeux des adultes, les enfants passent leur temps à courir partout, à s’amuser et à monter sur les murs et dans les escaliers – ils semblent incontrôlables.

On les voit dépenser toute leur énergie mais, au moment de manger ou lorsqu’ils décident de se reposer, ils deviennent instantanément calmes et méconnaissables.

Il n’y a certainement pas besoin d’un enseignant pour les discipliner ou les faire se tenir en place.

Quand on parle de la maternelle ou du jardin d’enfants, ce lieu a dans nos esprits des murs peints avec beaucoup de couleurs et une aire de jeux remplie de nombreuses activités.

Mais, contrairement à cela, la maternelle conçue par Youji no Shiro et Hibinosekkei semble très simple et épurée.

Les architectes ont pris « la fabrication créative et les rêves » comme thème principal

Ils n’ont pas utilisé de décorations avec des dessins colorés stimulants pour les enfants.

La maternelle qu’ils ont pensée se base sur l’environnement autour de l’école, sur le cœur et la croissance des enfants. Sur cette base, ils ont conçu une maternelle permettant d’évoquer un large éventail d’imagination et la vitalité des enfants.

Par exemple, l’un des endroits représentés est le projet de rénovation d’un jardin d’enfants de Nara.

L’école est située au centre de zones résidentielles et industrielles. Autour se trouve une usine au style monotone, un emplacement qui semble à première vue ne pas être très actif.

Les enfants allant à l’école maternelle viennent dans des zones résidentielles et industrielles.

Les architectes ont pris la « fabrication créative et les rêves » comme thème principal. Ils ont arrangé une cour avec le vert comme couleur dominante, puis ont délibérément ouvert des espaces entre les différentes pièces du bâtiment.

Un système de ventilation ouvert a été mis en place, de sorte que les enfants peuvent sentir les courants d’air. Leurs attentes sont très simples : que la créativité des enfants soit mieux valorisée et mise en avant.

« La maternelle est un lieu où les enfants reçoivent une éducation et non pas une aire de jeux. Ils ont besoin d’un lieu qui est non seulement beau, mais surtout qui peut inspirer les âmes des enfants. »

De même dans la préfecture d’Ibaraki, le vent est une importante source de production d’énergie dans la région.

Il est donc fait dans l’école un plein usage de « l’éolien » local, afin d’encourager la meilleure connaissance de leur environnement et de comprendre les valeurs de ces forces naturelles. Cela favorise aussi le respect de tout le travail effectué par les parents.

Les enfants qui grandissent dans un environnement comme celui-ci sauront probablement travailler avec la nature et savoir comment obtenir la tranquillité de l’esprit.

La maternelle située dans la préfecture de Mie à Kinki au Japon est, quant à elle, une zone entourée d’un riche environnement naturel. Les enfants peuvent voir les étangs, les champs, les forêts et ont l’impression de sentir tomber la pluie.

En été, la rivière coule à travers les champs de riz, les arbres deviennent rouges en automne, il y a de la neige en hiver, et les fleurs qui fleurissent au printemps.

En permettant aux enfants de ressentir le panorama de la nature, ils peuvent grandir dans les sensations qu’ils ont éprouvées.

Version originale

 
VOIR AUSSI