L’équithérapie ou la thérapie avec le cheval pour soigner les troubles psychologiques

Les chevaux et les hommes entretiennent depuis très longtemps une relation particulière. Les chevaux nous ont toujours accompagnés dès les débuts de notre civilisation. Les premiers chevaux ont été apprivoisés il y a environ 4 000 ans, en Mongolie.

À cette époque, les fermes avaient recours aux vaches pour les travaux domestiques. Cependant, les chevaux pouvaient accomplir les mêmes tâches beaucoup plus rapidement. Ils ont également servi pour le transport, en raison de leur capacité à voyager sur de plus longues distances que les humains à pied. Ils nous ont aussi servi sur les champs de bataille, pour l’avantage de taille qu’ils apportaient sur les armées d’infanterie composées uniquement de fantassins.

Les chevaux ont également été des compagnons et une source de plaisir. Ils ont démontré qu’ils avaient une influence thérapeutique historique significative.

Les Grecs sont les premiers à reconnaître la valeur thérapeutique du cheval en 600 avant J.-C. Plus tard en 1875, le médecin français Cassaigne concluait que la thérapie équine avait apporté une amélioration à certains types de troubles neurologiques.

Aujourd’hui l’équithérapie est un domaine bien établi de traitement des troubles psychologiques, allant de l’autisme à la toxicomanie, en passant par la dépression, ou même le PTSD (syndrome de stress post-traumatique) chez les soldats traumatisés.

La thérapie équine comprend différentes interactions entre un patient et un cheval. Les activités vont de l’alimentation au toilettage, à l’harnachement ou à la conduite du cheval. Ces activités sont supervisées par un psychologue, souvent accompagné d’un professionnel du cheval. Pendant et après une activité d’interaction entre le patient avec le cheval, le thérapeute observe et communique avec le patient, afin d’identifier des schémas comportementaux et la manière dont le patient gère ses pensées et ses émotions.

Si la thérapie équine peut être une aide formidable pour les personnes atteintes de handicaps mentaux ou physiques, tout le monde peut bénéficier de rencontres avec ce superbe animal. Malheureusement, la plupart d’entre nous manquent de temps ou d’un accès adéquat à cette merveilleuse ressource. Pour ces personnes, nous présentons cette vidéo consacrée « au plus petit cheval au monde ».

Nous espérons que vous avez aimé la vidéo et ressenti certains des bienfaits qu’un cheval peut avoir sur le cœur humain. Comme l’a dit une fois Winston Churchill : « L’extérieur du cheval exerce une influence bénéfique sur l’intérieur de l’homme ».

Version originale: Equine therapy for the troubled soul

 
VOIR AUSSI