Europe

Polémique autour du contenu de YouTube en Grande-Bretagne

Polémique autour du contenu de YouTube en Grande-Bretagne

Cela a commencé mi-mars, quand Maurice Lévy, PDG de Publicis, a fait une sortie remarquée dans les médias anglais. L’homme d’affaires disait alors « réexaminer » sa collaboration avec Google, reprochant au célèbre moteur de recherche de faillir à exclure les contenus incitant à la violence terroriste, à l’apologie du viol ou à la violence homophobe sur YouTube. La brise s’est transformée en bourrasque quand, le 20 mars, plusieurs grands groupes tels que Toyota, Volkswagen, McDonald’s, L’Oréal, Royal Bank of Scotland, la BBC ont à leur tour ...