La rédaction vous conseille

Un rapport révèle une vaste industrie d’État de prélèvements d’organes en Chine

Un rapport révèle une vaste industrie d’État de prélèvements d’organes en Chine

En Chine, les chirurgiens en transplantation sont submergés d’organes humains. Certains d’entre eux se plaignent de faire des journées de 24 heures non-stop, pour effectuer des greffes d’organes. D’autres assurent qu’ils ont un stock d’organes fraîchement récoltés – juste au cas où. Certains hôpitaux peuvent même se procurer les organes nécessaires en seulement quelques heures, tandis que d’autres annoncent avoir transplanté deux, trois ou quatre « nouveaux organes » à la suite, lorsque la première transplantation avait échoué. Voir les infographies de l’article : La transplantation d’organes en ...