Nouveaux compteurs Linky : un client EDF voit ses factures augmenter de façon spectaculaire

Dans les Côtes-d’Armor, Patrick Berthreu, retraité résidant à Broons près de Dinan a constaté une forte hausse de sa consommation d’énergie depuis la nouvelle installation de son compteur Linky.

Ses habitudes en matière de consommation d’électricité étaient pourtant restées les mêmes que lorsqu’il était en possession de son ancien compteur. Or, depuis le 12 avril 2017, date de l’installation de son nouveau compteur Linky, Patrick Berthreu a reçu une facture de régularisation de 4 500 €.

À la suite de cela, il reçoit en février 2018 une facture de 1 018 € alors que sa consommation de février 2017 n’était que de 120 €.

Après avoir analysé toutes ses factures, Patrick Berthreu réalise qu’il y a la-dessous une énigme à résoudre.

Il confie à Ouest France : «Les chiffres étaient astronomiques, c’est là que j’ai compris qu’il y avait un problème. »

Il décide alors de soumettre ce problème à EDF, leur demandant de suspendre ses prélèvements.

« J’ai reçu un e-mail pour me dire que ma réclamation avait été prise en compte et que je recevrai une réponse sous quinze jours, mais je n’ai jamais rien reçu », explique-t-il au journal.

Il a également tenté de joindre à plusieurs reprises la plateforme d’EDF, sans résultat.

« On est démuni. À chaque appel, on tombe sur une plateforme téléphonique où un conseiller nous dit qu’il va transmettre la réclamation. »

Il a finalement opté pour la constitution d’un dossier qu’il a envoyé au médiateur EDF. Il est toujours en attente d’une réponse.

Patrick Berthreu n’est malheureusement pas la seule personne ayant subi ce genre de mésaventure avec les nouveaux compteurs Linky, comme le souligne Sylvie Corvolet, la présidente du collectif Jeconservemoncompteur, fermement opposée à ceux-ci.

Elle déclare que « c’est loin d’être un cas isolé. J’en ai moi-même vu passer trois ou quatre dans la région ».

Elle dévoile que beaucoup de problèmes découlent de l’installation de ces nouveaux compteurs car, explique-t-elle, « ils ont été installés à toute vitesse, sans qu’on ne prenne le temps de s’interroger sur les problèmes soulevés durant la phase de test. »

EDF a été contacté par la direction d’Ouest France et affirme que le client ne paiera que ce qu’il a consommé, le dossier de M. Berthreu étant en cours de traitement. Il ajoute : « Le dossier a été transmis à Enedis et un technicien devrait passer pour examiner le compteur la semaine prochaine. »

 
VOIR AUSSI